01 février 2008

Un séparable

Vous les connaissez, ces couples qui paraissent indissolubles. Ils ont cette gémellité qui fait qu'on peut à peine les imaginer l'un sans l'autre. Et puis, un jour, c'est le drame. L'un des deux (et nul ne saurait prédire lequel) disparaît sans avertissement ni explication. Rien ne laisserait présager, à les voir mener leur bonhomme de chemin côté à côte, que l'un des deux s'ennuie et va vous quitter, pour ne plus jamais donner de nouvelles. Le plus injuste, c'est votre réaction instantanée de rejet. Vous passez immédiatement à... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]

02 janvier 2008

Rescapé

Mais qu'est-ce qui m'a pris. Voilà ce que c'est que d'avoir un sentimentalisme hypertrophié. On ouvre sa porte, on laisse s'incruster, et après on le regrette. J'aurais dû le virer. N'importe qui à ma place l'aurait viré, direct. C'était un beau geste de le garder, un geste qui vient du coeur, mais après on le regrette. Qu'est-ce que je vais en faire ? Pourvu qu'il crève. Ce n'aurait pas été le premier de son espèce à finir dehors, dans le froid, à agoniser sur un tas d'autres congénères plus ou moins jaunis et desséchés. ... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 09:52 - - Permalien [#]
24 novembre 2007

Extimité ?

Ecrire pour les autres et écrire pour soi, ce n'est pas du tout la même chose. A l'origine de la différence, le fait que quand vous vous écrivez à vous-même, le but n'est pas de transmettre quelque chose à quelqu'un puisque par hypothèse, vous êtes déjà au courant. Quand vous écrivez à vous-même, l'objectif n'est pas le résultat mais le processus en lui-même. Déjà, vous gagnez du temps. Si vous décidez de parler d'un évènement ou d'une personne, vous n'aurez pas à faire de parenthèse d'explication pour les situer. Vous... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]
04 septembre 2007

Rognures de temps

Mais qu'est-ce que je fais là ? Pourquoi j'escarpine, pourquoi mes talons cliquètent sur le bitume, pourquoi je m'oblige à guetter mon équilibre à chaque pas, pourquoi mes oreilles guettent le grondement imminent du train ? Pourquoi le type qui promène son chien me regarde comme une bête curieuse ? Pourquoi je crains vaguement pour les petits bouts de caoutchouc qui protègent mes bouts de talons (vais-je encore enrichir mon cordonnier? Les filles qui me lisent, vous savez de quoi je parle !). Pourquoi cela arrive si souvent? Parce... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]
25 juillet 2007

Emesène vous dévoile votre avenir !

Attention, ce blog a changé d'adresse et s'appelle désormais du Soleil au Coeur. Cet article peut désormais être lu et commenté sur la page "Emesène vous dévoile votre avenir!". Je vous souhaite une bonne lecture de l'article original ci-dessous ! Je suis pas superstitieuse, mais... je me tire très régulièrement le tarot du jour là. C'est un tirage gratuit de trois cartes de tarot virtuelles censé vous donner une idée de votre journée à venir, dans les domaines professionnel et amoureux. Avantage... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]
19 juillet 2007

Ce qu'on perd

Lors d'une récente conversation, des bloggeurs m'exprimaient leur impression qu'à 25 ans, on avait déjà beaucoup perdu d'occasions et de chances, et notamment l' "excuse de l'innocence". Amertume de leur part. Moi, il me semble que cette perte est somme toute assez minime par rapport à tout ce que l'on garde encore longtemps et aussi tout ce que l'on perd par la suite. Car on est amené à tout perdre au fil du temps (à moins de mourir jeune et de tout perdre d'un coup). La peau de bébé, le visage de jeunot ou de... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]
03 juillet 2007

Noirs dessins

Les plus observateurs d'entre vous auront remarqué que j'ai dernièrement entrepris d'illustrer certains billets par des dessins issus de moments de maltraitance de ma palette graphique. Je tiens à rassurer les esprits chagrins : Je n'ai aucune prétention artistique, encore moins au réalisme. J'essaye juste d'exprimer quelque chose, d'où le recours à l'exagération ou à des symboles étranges à première vue. J'aimerais savoir dessiner beaucoup mieux que ça !! Après une longue discussion avec moi-même -moi-même se révélant assez... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 11:32 - - Permalien [#]
19 avril 2007

Marchez, marchez...

J'aime bien "La Marseillaise"... version intégrale. Enfin, la version officielle à sept couplets, la version originelle en comptait 14 et un des couplets "des enfants" a été supprimé. Si je compte bien, seuls subsistent 7 couplets sur 16. Elle est très bien écrite, la Marseillaise. Musique et mots. Alors que le contenu (chant de guerre un peu pompeux, un peu outré, mais aussi violent, limite xénophobe) ne me ressemble pas du tout. Elle est pleine d'exclamations, d'images, de testostérone, d'insultes... [Lire la suite]
Posté par Cinn à 14:13 - - Permalien [#]