08 septembre 2008

Je n'aime pas les gens sympa

Ce blog a déménagé et s'appelle désormais Du Soleil au Coeur.


Cet article peut désormais être lu et commenté sur la page intitulée "Je n'aime pas les gens sympa".


J'ai conservé la catégorie "Objection!" et celle consacrée aux rapports entre homme et femme en général.

Voici l'article original :


Ralphy brossait récemment le portrait d'un "type sympa :" (titre autodécerné) : un garçon qui doit se marier prochainement et dont la fiancée, enceinte, était donc "hors d'usage" (sic). Il en profitait pour passer des annonces sur son blog afin de pouvoir tout de même "se calmer" (sic) :

- une première annonce destinée à une femme hétérosexuelle, et qui ne jugerait pas les gens selon leur couleur, taille, physique, statut social, ou la taille de leur sexe. (là, si on lit un peu entre les lignes, on  doit avoir le portrait de l'auteur, nan?),

- une seconde, destinée aux couples hétéros, en vue d'un plan à trois, sur le même principe.

- une troisième, destinée à deux copines, ou deux femmes seules qui ne se connaissent pas. Mais ne vous inquiétez pas, hein, on n'est pas des bêtes, on causera quand même un peu avant.

....................

Bon, je n'ai pas tout lu, peut-être que sa chérie lit son blog et est d'accord pour tout ça, il faut de tout pour faire un monde,
....mais si ce n'est pas le cas, je le trouve moyennement fréquentable, ce garçon.

C'est surtout sur un détail que je rebondis. Le "sympa".

C'est bizarre, ce terme "sympa" ("cordial; joli, agréable; qui attire la sympathie ; sympathie : penchant instinctif qui attire les personnes les unes vers les autres, ou bien accord avec le sentiment d'autrui, pouvoir que nous avons de participer aux peines et aux plaisirs les uns des autres" selon le Wiktionnaire). Quand je le dis de quelqu'un d'autre (en général précédé d'un "vraiment" ou "très" sobre, mais éloquent), ça veut dire que mon appréciation globale de la personne que je viens de rencontrer est incontestablement positive, que j'ai un aperçu de certaines qualités de la personne, que j'éprouve une estime appréciable à son égard, et le cas échéant que je souhaite vivement la connaître.

Et pourtant, je n'aime en général pas les gens "sympa". J'entends par là, les gens qui se déclarent sympa tout seuls comme des grands.

Pour se décerner le titre de sympa, nul besoin de vertus au sens classique. Nul besoin de posséder bravoure, honneur, tempérance, justice, discipline, honnêteté (je choisis exprès les plus has-been), bref, des qualités précises. C'est vraiment très commode ce mot là. Je vous explique le principe : Il vous suffit d'avoir un ou plusieurs échange(s) avec un ou plusieurs ami(s), ou connaissance(s), ou éventuellement commerçants, guichetiers ou livreurs, échanges que vous trouverez plutôt agréables. Si vous allez très loin dans la réflexion, vous en venez même à vous dire que si ça se trouve, votre (vos) interlocuteur(s) apprécient eux aussi, de leur côté, ces échanges.

Ca y est, vous avez gagné. Vous êtes un type sympa. Vous n'avez plus à vous soucier d'une quelconque cohérence entre vos actes, vous n'avez plus à avoir de doutes sur votre valeur personnelle. La vie est belle. Vous pouvez même vous lancer sur Meatix, si vous le souhaitez.

(C'est un détail, mais le garçon sympa n'a pas eu de réponses à son annonce. On peut être sympa et avoir un karma pourri.).

Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]