21 décembre 2007

Allaitement long : l'allaitement automatique

Ce blog a déménagé et s'appelle désormais Du Soleil au Coeur.

Vous pouvez désormais lire et commenter l'article "Allaitement long : l'allaitement automatique" sur ce blog.

La catégorie "Allaitement long" reste active à la nouvelle adresse. Vous y trouverez notamment des conseils sur l'allaitement et l'allaitement automatique, mes raisons d'allaiter (des plus objectives aux plus égoïstes et anodines), un témoignage de co-allaitement, des conseils en cas de baisse de lactation etc.

Voici l'article original :


La seule difficulté pour passer de l'allaitement court à l'allaitement long, c'est la durée.

Un des principes de base quand on allaite, c'est que la lactation est entretenue par la tétée du bébé. En cas de baisse de lactation, la première chose à faire est de faire téter davantage le bébé. Si il a une poussée de croissance et se met à téter plus souvent, il faut le laisser faire : au bout de peu de temps, votre production de lait s'adapte à sa demande et vous n'avez plus l'impression d'avoir les seins constamment vidés (impression fausse. Les seins produisent du lait en permanence).

Si vous allaitez à la demande les premiers temps, la production de lait est auto-entretenue. Mais si vous ralentissez le rythme des tétées, vous aurez automatiquement moins de lait.

Les premiers mois, une jeune mère ressent plusieurs fois par jour un "besoin" d'allaiter : les seins se tendent comme s'ils allaient exploser, parfois même le lait commence à couler tout seul, bref, le corps vous fait clairement comprendre que c'est l'heure du repas de votre bébé ; si vous tentez d'allaiter ou de tirer votre lait en dehors de ces "montées", le lait risque d'être plus long à venir.. D'ailleurs, il y a souvent une sorte de coïncidence entre la faim du bébé et les montées de lait de la mère. Combien de fois je me suis réveillée au milieu de la nuit en en sentant une (Une montée de lait. What else, voyons!...), pour entendre moins de trente secondes plus tard les pleurs du bébé ?

Le corps des mères allaitantes au long cours est ainsi fait que nous n'avons plus de "montées de lait" depuis bien longtemps. près le passage à "l'allaitement automatique", la venue du lait se fait au contraire à la demande, lorsqu'un enfant vient téter.

Parallèlement, une fois passée à l'allaitement automatique, vous n'êtes plus non plus obligée d'allaiter aussi souvent. Une tétée (ou tirage de lait à l'aide d'un tire-lait) par jour suffit amplement pour continuer à avoir du lait.

C'est donc au cours des quatre premiers mois (environ) qu'il faut veiller à entretenir la lactation même si vous n'êtes pas auprès de votre bébé à ce moment là (si vous avez eu la folle idée de reprendre le travail, par exemple). Donc, il faut tirer votre lait au cours de la journée.

Je vous en parle bientôt dans le détail.

Posté par Cinn à 10:30 - - Permalien [#]