14 juin 2007

Moi et mes cams chaudes

Ce blog a déménagé, vous pouvez trouver ici Du Soleil au Coeur.

Cet article peut désormais être lu et commenté à cette adresse.

La catégorie "Bonheurs en petite monnaie" est disponible à cette adresse.

Les articles concernant les rapports entre hommes et femmes, y compris la sexualité, sont rassemblés dans la catégorie "Les hommes et les femmes".

Voici le texte original de l'article :


Etant une femme gourmande et qui a atteint une certaine maturité, j'aime beaucoup les cams, très chaudes de préférence.

Je dispose de tout le matériel nécessaire pour la partager avec autant de personnes sympathiques que je souhaite. Bien des commerces spécialisés (dont je peux fournir l'adresse aux personnes intéressées) mais aussi la plupart des commerces généralistes, sont à même de vous le proposer, si vous savez où chercher.

Je ne comprends pas que les hommes soient aussi peu friands de cam'. Habituellement, ce sont les femmes, le plus souvent une femme mûre, qui en apprécient la saveur. J'ai la chance de m'y être initiée, presque par hasard, à peine sortie de l'adolescence. Et, il faut l'avouer, je rêve qu'un(e) inconnu(e) brise la glace et propose de m'en offrir une pour faire connaissance en toute amitié.

L'excitation de cette attente pleine de promesses pendant ces étapes préliminaires où la température monte inexorablement, puis cette brûlure entre mes doigts, le plaisir de faire durer cette amertume teintée de douceur me régalent. Commage qu'il soit si difficile de trouver un homme (surtout un homme encore jeune) qui apprécierait de partager une cam bien faite. Encore une fois, c'est avec de charmantes amies, parfois avec mes propres soeurs, que je partage le plus souvent ces moments.

Personnellement, je les trouve agréables à presque toutes les heures de la journée, sauf peut-être le matin où mes préférences vont à des variantes plus adaptées à un réveil en douceur. Les cams constituent une pause délicieuse et délassante au cours d'une journée de travail et une excellente manière de décompresser en entamant la soirée.

Evidemment, les cams sont à utiliser avec prudence et modération par les femmes enceintes.

En connaît-on seulement les bienfaits ? Antispasmodique, lutte contre les problèmes de menstruations, son action au niveau du système nerveux a même été comparée au Valium ou au Prozac. Elle stimule le système immunitaire, soulage les ulcères d'estomac. On soupçonne même qu'elle soulagerait les douleurs arthritiques.

Il faut cependant certaines précautions au néophyte avant de se lancer. Une cam(omille) trop chaude, ça peut brûler la langue. Et on peut s'étrangler en l'avalant trop vite.

Mais sinon, c'est délicieux.

Posté par Cinn à 08:30 - - Permalien [#]