26 avril 2007

A mother's work is never done

Suite à une réflexion faite en sa présence sur la quasi-nullité de mon talent culinaire (il faut dire que le peu de confiance en moi que j'avais de ce côté a été érodé par le fait de vivre cinq ans avec un cordon bleu qui se lançait dans des critiques constructives quand je me lançais dans une recette aussi risquée que des coquillettes au beurre), ma mère m'a fait un petit cadeau.

Un livre de cuisine pour débutants.
Sous-titre : "Votre mère ne vous a pas appris à faire la cuisine ? Il n'est pas trop tard".

Je suis sûre qu'elle s'est sentie visée en lisant le sous-titre. Elle se débrouille bien elle aussi (elle fait du varié, du léger, du savoureux... un régal) mais ne m'a jamais montré comment faire. Bon, j'aurais dû demander aussi.

J'ai feuilleté. Il y a des recettes au nom compliqué (j'ai ouvert le livre au hasard et suis tombée sur des "brochettes d'asperge au parmesan"), mais aussi la recette de l'oeuf dur et celle de l'oeuf à la coque. Si.

Promis, demain je m'y mets.

Posté par Cinn à 08:37 - Permalien [#]